Table des matières

Nothing Phone 2 : une expĂ©rience unique Ă  l’ère des smartphones

nothing phone 2 une experience unique a lere des smartphones

Dans l’univers foisonnant des smartphones, une marque se dĂ©marque par son audace et son originalitĂ© : Nothing. Son dernier bijou, le Nothing Phone 2, fait dĂ©jĂ  sensation. Une montĂ©e en prix par rapport au modèle prĂ©cĂ©dent qui soulève de nombreuses questions. Alors, que vaut rĂ©ellement ce nouveau modèle ?

Design : une identité affirmée

Avec le Nothing Phone 2, on retrouve ce design particulier, qui distingue dĂ©jĂ  la marque. Son système LED, qui sert d’alerte pour les notifications et autres appels, offre une expĂ©rience utilisateur unique. Cette annĂ©e, la marque a dĂ©cidĂ© de pousser plus loin le concept, en permettant des animations diffĂ©rentes grâce Ă  une plus grande sĂ©paration entre les LEDs.

Le glyphe, tel que le marque le dĂ©signe, a Ă©tĂ© amĂ©liorĂ©, notamment grâce Ă  l’ajout d’un capteur de luminositĂ© ambiante. Ainsi, les LEDs ne seront plus aussi lumineuses en pleine journĂ©e qu’en pleine nuit, un dĂ©tail non nĂ©gligeable pour le confort des yeux.

Le Nothing Phone 2 rĂ©siste Ă  la pluie mais sa rĂ©sistance Ă  l’eau n’a pas Ă©tĂ© amĂ©liorĂ©e, probablement en raison de ces fameuses LEDs.

Écran : du nouveau sous le capot

L’Ă©cran du Nothing Phone 2 est nettement meilleur que celui de son prĂ©dĂ©cesseur. On trouve un Ă©cran OLED de 120 Hertz avec un rafraĂ®chissement adaptatif. Autrement dit, il varie entre 10 Hz pour les tâches statiques et 120 Hz pour les animations ou les jeux compatibles.

Il s’agit d’une excellente prouesse pour un smartphone dans cette gamme de prix. Les bords fins, la symĂ©trie parfaite et la luminositĂ© maximale font de cet Ă©cran un bijou de technologie.

  Les smartphones de Motorola adoptent la teinte Pantone de l'annĂ©e 2024 : Peach Fuzz

Performance : une Ă©volution notable

A l’intĂ©rieur, on trouve un nouveau processeur haut de gamme. Le premier modèle, qui tournait dĂ©jĂ  très bien avec un processeur moyen de gamme, est dĂ©passĂ© par cette nouvelle version. Aucun ralentissement, aucun crash, une fluiditĂ© exemplaire, surtout avec le 120 Hertz.

La personnalisation est aussi au rendez-vous avec de nombreuses options intéressantes.

Autonomie : une belle avancée

L’autonomie est un des points forts du Nothing Phone 2. La batterie de 4700 mAh, plus grande que celle du modèle prĂ©cĂ©dent, et l’Ă©cran avec son rafraĂ®chissement adaptatif font des merveilles. L’autonomie peut atteindre les sept heures d’Ă©cran allumĂ©s, une performance notable.

En matière de charge, le Nothing Phone 2 propose une charge rapide de 55 watts, permettant de recharger entièrement le smartphone en moins d’une heure. La charge sans fil est aussi de la partie, quoique plus lente.

Photo et vidéo : encore du chemin à faire

Sur le plan de la photo, le Nothing Phone 2 reste en retrait par rapport à ses concurrents. Même si les clichés en plein jour sont de bonne qualité, le smartphone pêche en basse luminosité. Cela reste correct, mais pour un smartphone à ce prix, on pourrait attendre mieux.

Concernant la vidĂ©o, la qualitĂ© est correcte, sans ĂŞtre excellente. La stabilisation laisse Ă  dĂ©sirer et l’absence de 25 images par seconde est regrettable.

En conclusion

Le Nothing Phone 2 est un smartphone qui se démarque par son identité forte et son expérience utilisateur unique. Il offre une belle performance et une autonomie notable. Cependant, côté photo et vidéo, il reste encore du chemin à parcourir pour se hisser au niveau de ses concurrents.

  Pas cher et performant : le Samsung Galaxy A25 a tout pour plaire !

Malgré ses défauts, le Nothing Phone 2 a le mérite de proposer quelque chose de différent, de ne pas se contenter de suivre la norme. A vous de voir si vous êtes prêt à payer le prix pour cette expérience unique.

Retour en haut